RSS

Archives de Tag: Casus Belli

Les Royaumes des Lacs – la genèse

En 1988, inspiré par Casus Belli et notamment la description de la ville de Laelith et de ses environs, j’ai créé les Royaumes des Lacs.

Le but était d’avoir un groupe de royaumes reprenant les grandes thématiques des univers MedFan.

Je suis donc parti de Laetlith. Sur ce plan, la ville est la quasi soeur jumelle de la Laelith-Casus Belli.

Laelith

On retrouve également les 2 lacs centraux : le lac d’Altalith et les Hautes Eaux, ainsi que quelques noms de lieux.

Les royaumes situés autour des lacs sont :

. La cité de Laelith : il s’agit de la grande cité dans cette partie du monde. C’est à la fois un poumon économique et un lieu ouvert à toutes les religions. Le poids économique de la cité et l’aura qui entoure le Roi-Dieu – le dirigeant de la cité – font que Laelith intervient dans la plupart des discussions diplomatiques entre les royaumes. La cité n’a pas connu de guerreavec ces voisins depuis bientôt 500 ans.

. Le royaume d’Olizia : ce royaume subdivisé en duché est l’archétype du royaume médiéval-fantastique. Une sorte de France ou d’Angleterre du Moyen-Age sans les excès liés au servage et aux guerres. Les dirigeants sont respectés, écoutés, voire aimés par leurs sujets.

. La baronie de Kaoca : c’est un ancien fief d’Olizia qui a été offert aux gnomes il y a centaine d’années. On y trouve toutes les races et professions que l’on retrouve ailleurs, mais tous les postes à responsabilités sont attribués à des gnomes.

. Azilian : il ne s’agit pas réellement d’un royaume mais plutôt d’une vaste étendue qui comprend différentes forêts contrôlées par les elfes. La plus grande d’entre elles s’appelle la Forêt des Sept Clairières. En son coeur, les 7 clans principaux des elfes prennent les décisions importantes pour Azilian. A noter que chaque clan est représenté par la femme elfe la plus ancienne (Les Mères).

. Le royaume d’Agramor : Agramor, tout comme Olizia, est une sorte de caricature de l’Europe occidentale du Moyen-Age. Mais cette fois-ci, la hiérarchie entre nobles, le servage et le côté guerrier sont exacerbés. Agramor est régulièrement en guerre contre ses voisins situés plus à l’Est et plus au Sud. De nombreuses guerres – passées – entre les Royaumes des Lacs ont pris naissance du fait des velléités de l’ Agramor.

. L’Egon-Zastan : cette vaste contrée est composée de 2 entités. L’Egon est dirigé par des mages. Le Zastan est dirigé par des prêtres. Les deux assemblées gèrent conjointement les relations avec leurs voisins. L’Egon est réputé – au delà des Royaumes des Lacs – pour les compétences de ses mages et l’enseignement qu’ils prodiguent. Les habitants originels de l’Egon-Zastan ont la peau foncé et les traits fins. Inspirez-vous des styles indiens (ou pakistanais) au niveau du style physique, du caractère et des comportements.

Laelith et les Royaumes des Lacs - carte

Malgré de temps en temps des désaccords entre certains royaumes, l’ensemble est en paix depuis longtemps et un pacte a même été signé pour coaliser les royaumes contre tout agresseur extérieur.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 5 septembre 2012 dans Royaumes des Lacs

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Chroniques Oubliées – les règles que nous utilisons

Chroniques Oubliées - Initiation

Après avoir fait un tour d’horizon rapide des règles de base de Donjons et Dragons, voici les règles de « Chroniques Oubliées », le système sur lequel sont basées nos parties.

« Chroniques Oubliées » est avant tout une boîte d’initiation au Jeu de Rôle médiéval fantastique.

Cette boîte comprend tout le matériel nécessaire pour commencer à jouer :

– Les règles et les explications,

– Un scénario – ou plutôt une série de 4 scénarios – permettant aux joueurs et au maître du jeu de se familiariser avec les règles et l’univers de jeu, ainsi qu’une carte

– un set de dés

– des feuilles de personnages pré-tirés (note : elle sont en couleur avec des illustrations)

« Chroniques Oubliées » a eu un joli petit succès grâce au bouche à oreille et à une vraie simplification des règles de Donjons et Dragons (la version 3.5).

Casus Belli

Depuis, les fans puis le magazine Casus Belli ont fait évoluer les règles pour permettre de jouer au delà du niveau 4 et avoir un plus grand choix de personnages et d’aptitudes sans pour autant trop complexifier les règles. Les règles ont également été remise à plat pour éviter un trop grand déséquilibre entre un personnage de niveau 2 ou 3 et un personnage de niveau 7 ou 8.

Hormis les bases de Donjons et Dragons (niveau, points de vie, caractéristique, D20, …), « Chroniques Oubliées » se distingue par le choix d’un classement des aptitudes en Voies.

Dans les versions précédentes de D&D, le joueur inexpérimenté se retrouvait devant un choix cornélien (trop d’aptitudes ouvertes à son personnage) ou pas de choix du tout.

Dans « Chroniques Oubliées », comme dans la plupart des jeux d’aventure virtuels sur PC et consoles , le choix de la classe du personnage (sa profession/son profil) va lui ouvrir l’accès à des listes d’aptitudes.

Au fur et à mesure des gains d’expérience, le personnage pourra augmenter son rang (son niveau) au sein d’une ou plusieurs listes.

Un personnage peut accéder à 5 listes. Chaque liste est composé de 5 capacités. Une capacité de rang 1 fournit un avantage, une aptitude ou un sort faible. Une capacité de rang 5 permet de donner un gros bonus au personnage ou de lui faire acquérir un sort ou une aptitude très puissante.

A cela s’ajoute, pour les personnages de haut niveau, une sixième voie permettant au personnage d’acquérir des aptitudes hors du commun, épiques.

La particularité des voies est de mélanger toutes les sortes d’aptitudes habituellement utilisées dans les règles de D&D : les compétences (ex : escalade, perception, survie), les dons (ex : tirer 2 fois à l’arc dans le même tour, disparaître dans les ombres d’un lieu), les sorts (soins, boule de feu, armure de mage) et toute aptitude ordinaire ou extraordinaire (commander une troupe, être immuniser à certains sorts).

Cette organisation facilite amplement les choix des joueurs, notamment des joueurs débutants.

L’autre avantage – pour les joueurs expérimentés – est de permettre de personnaliser le profil de leur personnage en mixant les voies.

Ainsi un archer est un mélange de guerrier et de rôdeur. Un templier est un mélange de chevalier et de prêtre. Un shaman est un mélange de prêtre et de druide. Et ainsi de suite …

Sachez également que les valeurs présentent sur la fiche de personnage ont été réduites drastiquement (note : un tiers des cases ne sont utilisées qu’avec des règles optionnelles) sans pour autant nuire à une certaine cohérence ou un certain réalisme.

Bon jeu !

 
 

Étiquettes : , , , , ,